Comment savoir si mon installateur est RGE ?

Un installateur RGE doit satisfaire à plusieurs critères :

  • Avoir souscrit à des assurances travaux et responsabilité civile ;
  • Respecter ses obligations légales et financières ;
  • Disposer de références attestées ;
  • Assurer la pose et la fourniture des équipements et disposer de moyens humains et matériels nécessaires pour le faire ;
  • Maitriser la chaine de la sous-traitance ;
  • Réaliser au moins deux chantiers dans le domaine tous les 2 ans ;
  • Au moins un de ses chantiers, en cours ou achevé, est contrôlé dans les 24 mois qui suivent l’attribution du signe de qualité ;
  • Disposer d’au moins un référent technique ayant suivi une formation dans le domaine de l’efficacité énergétique et / ou des énergies renouvelables.

Un installateur titulaire de la mention « reconnu garant de l’environnement » (RGE) peut faire bénéficier à ses clients des aides publiques à la rénovation (crédit d’impôt, tva réduite, eco-prêt à taux zéro).

La qualification RGE s’adresse aux artisans et entreprises du bâtiment, spécialisés dans :

  • Les travaux d’efficacité énergétique en rénovation
  • L’installation d’équipements utilisant des énergies renouvelables.

Le non-respect de ces critères peut entraîner la suspension ou le retrait de la qualification rge détenue par l’entreprise. De plus, les organismes de qualification (qualibat, qualifelec, qualit’enr, certibat, cequami) proposent une procédure de réclamation pour les clients.

Besoin d'un installateur ?

Vous avez déjà avancé dans votre projet et vous souhaitez trouver un installateur près de chez vous ?