Diffusion de chaleur

Associés à une chaudière gaz naturel avec système de boucle à eau chaude, les radiateurs "chaleur douce" et autres appareils de chauffage basse température riment avec esthétique, bien-être et économies d’énergie. Mais quel équipement choisir en fonction de votre budget et de vos besoins ? Voici un aperçu des appareils disponibles.

Pourquoi choisir un plancher chauffant ?

Le plancher chauffant pour une rénovation* ou une construction, c’est :

  • Une répartition de la chaleur homogène.
  • Une souplesse de régulation de la température pièce par pièce.
  • Une performance optimale.
  • Une discrétion totale et un gain de place pour faciliter l’aménagement de vos pièces.
  • Une compatibilité avec tous types de revêtements (carrelage, parquet, moquette…), et même sur certaines mezzanines.
  • Pas de brassage des poussières, donc un air ambiant plus sain.
  • Une température du sol inférieure à celle du corps humain pour éviter les sensations de « jambes lourdes » ou les maux de tête. 
  • Pas de vibration ou de nuisance sonore.
  • Une réversibilité pour rafraîchir votre maison l’été quand le plancher est associé à un système de rafraîchissement adapté.

*Seuls certains projets de rénovation peuvent intégrer un plancher chauffant. Pour en savoir plus, faites-vous conseiller par un professionnel du gaz.

Quel prix pour un plancher chauffant ?

Selon le plancher choisi et la technique utilisée pour l’installation, le prix moyen varie entre 45 € et 150 € TTC/ m2**.

**Prix donnés à titre indicatif.

Configurez facilement votre installation de chauffage au gaz

Chaudière à condensation, robinets thermostatiques, thermostat, vous ne savez pas quels équipements choisir pour votre chauffage et votre eau chaude ?

Obtenez rapidement la meilleure solution de couplage d'équipements pour vos besoins, avec :

  • Les coûts de l'achat et de la pose de la solution
  • Le gain sur facture réalisé
  • Le montant total estimé des aides financières

Le fonctionnement d’un plancher chauffant

Un plancher chauffant se constitue d’un réseau de tubes posé sur un isolant thermique et phonique, puis noyé dans une chape flottante de béton. Il permet de faire circuler de l’eau chauffée par une chaudière gaz, idéalement une chaudière à condensation. La température d’eau de départ est comprise entre 20 °C et 35 °C, donc volontairement faible grâce à l’importante surface d’échange disponible. La température du sol, elle, ne dépassera jamais les 28 °C. Un thermostat d’ambiance permettra d’adapter la chaleur en fonction de vos pièces.

Ce qu'il faut savoir avant d'opter pour un plancher chauffant

1. Le choix du plancher chauffant

Carrelage, parquet, moquette ou revêtement synthétique peuvent être posés sur un plancher chauffant. Seule condition : qu’ils soient scellés ou collés et conçus pour.

Avant de commencer les travaux, prenez en compte les paramètres suivants : épaisseur, surface et dimension du réseau.

2. L’installation

Il existe trois techniques de pose pour un plancher chauffant :

  • Tubes dans la dalle : les tubes sont noyés dans la dalle de béton, isolée en sous-face.
  • Tubes sous la dalle : les tubes sont posés dans une couche d’isolation adaptée, l’ensemble est recouvert par une dalle de béton.
  • Pose sèche : les tubes sont posés suivant les rainures de panneaux d’isolation spécialement conçus. Une plaque est collée sur cet ouvrage. L’ensemble peut alors recevoir un revêtement de sol. Cette solution de plancher chauffant est idéale pour la rénovation.

Pour l’installation, n’hésitez pas à faire appel à un Professionnel du Gaz

3.L’entretien

Les circuits hydrauliques du plancher chauffant sont à faire contrôler, voire désembouer, tous les 5 à 7 ans.

Besoin d'un installateur ?

Vous avez déjà avancé dans votre projet
et vous souhaitez trouver un installateur
près de chez vous ?

Associer le plancher chauffant à d'autres équipements

Le plancher chauffant, en rénovation ou en construction, se couple avec les chaudières gaz les plus performantes :