L'installation gaz dans un logement : les fondamentaux

Publié le 20 novembre 2018

Du gaz naturel, vous connaissez essentiellement les bénéfices qu’il vous apporte au quotidien. Il est néanmoins important de savoir comment tout cela fonctionne pour profiter en toute sérénité du confort apporté par le gaz naturel.

L’installation gaz intérieure

L’installation intérieure commence après le compteur et va jusqu’au conduit qui sert à l’évacuation des gaz brûlés. Si vous n’avez pas de compteur individuel, elle débute au niveau du robinet d’arrivée de gaz de votre logement. Votre installation intérieure comprend :

  • la tuyauterie fixe,
  • les robinets,
  • la ventilation,
  • les appareils avec leurs systèmes d’évacuation.

Cette installation est sous votre responsabilité. Votre sécurité repose essentiellement sur la qualité de votre installation, son bon état général et la bonne utilisation de vos appareils.

A noter

L’arrêté du 23 février 2018, venant en remplacement de l’arrêté du 2 août 1977, décrit les règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz des bâtiments d’habitation individuelle ou collective ; il sera applicable le 1er janvier 2020.

L’installation gaz : les questions de sécurité

En tant qu’utilisateur (locataire ou propriétaire occupant), vous êtes responsable de l’entretien et du bon fonctionnement de l’ensemble de votre installation. Vous êtes également responsable de tout appareil (y compris ses éléments de raccordement) que vous installez vous-même ou que vous faites installer, ainsi que de tous les travaux que vous faites réaliser.
 

Propriétaire ou locataire : qui est responsable de l’installation gaz ?

  • Si vous êtes propriétaire bailleur du logement, vous êtes responsable de la réalisation ainsi que du maintien en bon état général de l’installation et des appareils fixes, même en cas de location.
  • Si vous êtes locataire, assurez-vous, lors de l’état des lieux et avant votre déménagement, que le propriétaire a fait vérifier le bon état des appareils et du conduit de cheminée.

 

Comment gérer l’arrivée de gaz ?

Il est important de savoir où se trouve le robinet d’arrivée générale pour pouvoir couper l’alimentation en cas de fuite ou d’absence prolongée.

En maison individuelle, le coffret, généralement posé en limite de propriété au plus près de la voie publique, contient l’organe de coupure, le compteur et le détendeur.

Coffret gaz1) L’organe de coupure général du logement, situé avant le compteur, permet de fermer le passage du gaz naturel (en cas de travaux ou d’absence prolongée par exemple).

2) Le détendeur sert à adapter la pression du gaz naturel qui circule dans les canalisations à une utilisation domestique. Il est placé entre l’organe de coupure générale et le compteur. Il comporte une fonction « sécurité » qui interrompt automatiquement le passage du gaz naturel en cas de dysfonctionnement. Il faut alors le réarmer pour rétablir le passage du gaz.

3) Le compteur, dernier maillon du réseau de distribution de gaz naturel, enregistre votre consommation de gaz naturel.

En appartement, le compteur et l’organe de coupure sont situés dans une gaine au niveau des parties communes (sur le palier). Une étiquette sur l’organe de coupure permet de repérer votre compteur (le numéro est identique sur cet organe de coupure et sur la plaque de repérage gaz située à l’entrée de votre logement). En cas de doute, pour éviter les erreurs, nous vous préconisons de ne pas manipuler ce robinet.

Précautions à prendre

Vous devez toujours vérifier que le gaz est bien fermé au niveau des appareils avant de manœuvrer le robinet d’arrivée générale.

Si, par erreur, vous fermez le robinet du voisin, ne le rouvrez pas. Prévenez votre voisin pour qu’il s’en charge après avoir fermé le gaz au niveau de ses appareils.