Que faire de son ancienne cuve de stockage d’énergie ?

Bon à savoir pour vos travaux | Publié le 20.01.2020

Lorsque l’on projette de rénover son installation de chauffage, plusieurs éléments doivent être pris en compte. Dans le cas où vous disposiez d’une cuve de stockage d’énergie, sachez que vous devez la neutraliser si elle n’est plus utilisée. Vous pourrez, par la suite, la faire enlever ou la convertir en récupérateur d’eau de pluie. Toutefois, cela demande certains aménagements. Petit guide utile pour aborder cette étape en toute sérénité. 
Que faire de son ancienne cuve d'énergie ?

Neutraliser, enlever ou transformer sa cuve de stockage : comment faire ? 

Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à opter pour l’installation d’une chaudière gaz à condensation au sein de leur foyer. Parce que cette initiative est soutenue par l’Etat, les collectivités et les fournisseurs d’énergie, à travers un dispositif d’aides à la rénovation énergétique, il est désormais plus facile de rénover son ancien système de chauffage et de faire raccorder son logement au réseau de gaz de sa ville. Mais dans cette situation, que faire de son ancienne cuve de stockage d’énergie ? 

Depuis 2004, il est obligatoire de neutraliser son ancienne cuve de stockage d’énergie

Tout abandon ou conversion d’un réservoir doit mener à plusieurs opérations pour éviter la formation de boues et de vapeurs toxiques au fond de la cuve. Conformément à l’article 28 de l’arrêté du 24 juillet 2004, ces vapeurs doivent impérativement être neutralisées. 

Neutraliser sa cuve de stockage d’énergie  

La neutralisation de la cuve comporte 4 étapes clés : 

  • La vidange : Cette première étape consiste à enlever le fioul restant en fond de cuve. 
  • Le nettoyage : Il faut ensuite aspirer les boues qui se sont formées en bas de la cuve et les déchets hydrocarbures. 
  • Le dégazage : Après le nettoyage, il s’agit d’évacuer les vapeurs de fioul toujours présentes dans la cuve par aspiration ou ventilation de la cuve. 
  • Le curetage : Enfin, le curetage consiste à éliminer tous les dépôts encore présents après avoir inspecter une dernière fois la cuve. 

Les étapes pour neutraliser sa cuve de stockage d'énergie

 Une fois ces quatre étapes réalisées, le professionnel débranche et obture les tuyauteries et l’ensemble du système annexe. Il fournit un certificat de dégazage valable 48h et essentiel pour neutraliser la cuve. 

Vous avez ensuite 48 heures suivant le dégazage pour procéder à l’inertage, élément qui consiste à couvrir la cuve par du sable ou du béton (ou autres produits inertes). La surface de la paroi interne doit être entièrement recouverte. 

À la fin de ces actions, le professionnel remet un certificat attestant de la bonne exécution de la neutralisation de la cuve. 
 

Enlever l’ensemble du dispositif 

Enlèvement de la cuve d'énergiePour ceux qui souhaitent faire enlever leur cuve, cela est tout à fait possible. Si votre cuve est en plastique et hors sol, il sera très facile pour l’entreprise intervenante de la déplacer vers un centre agréé de traitement. 

Dans le cas où la cuve est en acier, il vous faudra passer par l’étape d’un découpage au chalumeau ou à la grignoteuse. Afin d’éviter la propagation des fumées, les professionnels en charge de l’enlèvement mettent en place une ventilation permanente et un balisage autour de l’installation. 

Une fois ce découpage réalisé, le professionnel pourra transporter la cuve et ses résidus dans un centre de traitement. 


Utiliser son ancienne cuve d'énergie pour récupérer l’eau de pluie 

Avant de penser à convertir son ancienne cuve de stockage d’énergie, il est important de savoir si cette installation a un réel intérêt. Pour cela, prenez en compte des aspects tels que le nombre de personnes dans le logement, les tarifs de l’eau en région ou encore la pluviométrie locale est primordial. Ce n’est qu’au regard de ces éléments que vous pourrez évaluer l’intérêt de cette conversion. 

Si votre cuve n’est pas parfaitement étanche, le professionnel en charge de la conversion viendra appliquer une résine polyester ou époxy pour optimiser votre système d’acheminement des eaux pluviales. 

En transformant votre ancienne de cuve stockage en récupérateur d’eau de pluie, vous produirez de l’eau sanitaire pour alimenter vos toilettes ainsi que les autres points d’eau qui ne requièrent pas d’eau potable (arrosage, machine à laver…). Gardez à l’esprit que 54 % du volume d’eau utilisé ne nécessite pas d’eau potable : en faisant le choix du récupérateur d’eau de pluie, vous aurez accès à une eau pluviale filtrée qui suffira pour vos besoins domestiques. 

Téléchargez notre infographie pour sur les opérations à réaliser sur votre cuve de stockage d’énergie
 

Sur le même thème

Recherche

Taper les termes de votre recherche ou votre code postal pour trouver des événements près de chez vous :