Les aides fiscales pour améliorer la performance énergétique de votre logement

Tout savoir sur le crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et la TVA à 5,5%
Pour de nombreux types de travaux de rénovation énergétique sur un logement achevé depuis plus de deux ans, et dès lors que ces travaux respectent certains critères de performances minimales, vous pouvez diminuer vos dépenses grâce au Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique et à la TVA réduite à 5,5%, et ce quel que soit votre niveau de revenu.

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE, ex CIDD)

crédit d’impôt au taux de 30%, sans condition de revenus - Projet Gaz GRDFLe Crédit d'Impôt pour la Transition énergétique (CITE) vous permet de déduire de votre impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d'amélioration énergétique de votre habitation principale.

L’installation d’une nouvelle chaudière gaz à « haute performance énergétique » donne ainsi droit à un crédit d’impôt au taux de 30%, sans condition de revenus, s’appliquant sur le prix d’achat TTC du matériel. Si le montant du crédit d'impôt est supérieur à votre impôt, la différence vous est même remboursée.

A retenir

L'installateur qui réalise les travaux doit être Reconnu Garant de l'Environnement (RGE) et fournir les matériaux ou équipements installés.

Plus d’informations sur le CITE sur le site des Ecocitoyens de l’Ademe.

La TVA à taux réduit (5,5%)

La TVA à taux réduit (5,5%) - Projet Gaz GRDFLes travaux de rénovation énergétique peuvent bénéficier d’une TVA au taux réduit de 5,5% directement appliquée par l’installateur qui vend le matériel et en assure la pose.

Pour pouvoir bénéficier de cette TVA réduite, les matériaux et équipements installés par les entreprises doivent respecter toutes les caractéristiques techniques et les critères de performances énergétiques retenus pour le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique.

Il est à noter que les travaux annexes indissociablement liés à ces travaux de rénovation (ou « travaux induits ») font également l’objet de la TVA à 5,5%.

Bon à savoir

Les autres travaux de rénovation bénéficient quant à eux d’une TVA au taux intermédiaire de 10%.

Toutes les conditions sont disponibles sur le site des Ecocitoyens de l’Ademe.

Découvrez les autres dispositifs de financement

Le CITE et la TVA réduite sont cumulables avec d'autres types d'aides à la rénovation :

Simulez vos aides financières avec Estimoaides

Calculez simplement le montant de vos aides grâce à Estimoaides, notre simulateur personnalisé d'aides à la rénovation.